Bienvenue dans notre Étude DGTL 2024, où nous mettons en lumière les tendances qui façonnent le comportement en ligne des Canadiens et des Américains.

Conçue par Léger DGTL et propulsée par la donnée de Léger, cette étude répond aux grandes questions qui vous tiennent éveillés, nuit après nuit.

Découvrez l'étude complète

Habitudes et comportements
en ligne

Le comportement en ligne des Canadiens est, sans surprise,
en constante évolution.

Il est marqué par des changements graduels, le maintien de certaines habitudes et l’émergence de nouvelles tendances. En 2023, les Canadiens sont plus nombreux qu’en 2022 à avoir un profil TikTok, LinkedIn et un compte WhatsApp. Ils sont cependant moins nombreux à dire qu'ils garderaient Facebook comme plateforme de choix. Ce sont des données essentielles pour planifier au mieux vos investissements médias.

Adoption des plateformes
émergentes​

Les Canadiens sont enclins à s'inscrire à de nouvelles plateformes, mais pas nécessairement à les utiliser régulièrement.​

Les nouvelles plateformes sont à la fois opportunités et cauchemars dans le quotidien des professionnels en marketing – rappelons-nous la folie à l'arrivée de Threads! ​Dans cette édition 2024, vous découvrirez quelques statistiques qui vous aideront donc à répondre à la question de votre patron : devrait-on être sur Threads/TikTok/Snapchat?

Fatigue et anxiété numérique

La fatigue et l'anxiété numérique, deux phénomènes bien réels.​

​Les Canadiens excellent dans l'art du scrolling en ligne. Mais cette habitude s'accompagne d'ennui, d'anxiété et de doutes quant à la crédibilité du contenu. Est-ce que les Canadiens sont en mesure de distinguer le vrai du faux sur les réseaux sociaux? Quelles sont les raisons qui les poussent à adhérer ou à quitter des plateformes? Est-ce qu'ils prennent certaines mesures pour limiter leur temps en ligne?

Comportements en ligne des
Américains​

Les Américains ont une confiance marquée envers les réseaux sociaux que les Canadiens.

La crédibilité des médias traditionnels est remise en question. La polarisation de l'information et les préoccupations quant à la partialité incitent les Américains à se tourner vers les réseaux sociaux comme sources d'information plus crédibles.

Utilisation des plateformes par
industries​​

​Les préférences en matière d'utilisation des plateformes numériques varient significativement en fonction des segments démographiques et des champs d'intérêt des utilisateurs. ​

​Par exemple, malgré la loi C-18 au Canada, Facebook est toujours la plateforme privilégiée par les amateurs de politique et d'actualité, tandis qu'Instagram est la leader incontestée pour la mode, les produits de beauté et les produits de luxe. L'Étude DGTL vous donne un bon coup de main pour identifier où se trouve votre audience pour que vous puissiez ainsi engager avec elle plus efficacement!